Le Samedi 26 Septembre à 19H00
Le Noste Courtiu
accueille
SANDRINE CNUDDE
pour
J’IRAI LIRE DES POÈMES CHEZ VOUS

Cadre et contexte
Invitée par l’association Binaros au Salon du livre pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre les 3 et 4 octobre 2020, j’ai décidé d’y aller à pied depuis chez moi, à l’autre bout de la région Occitanie. Je marcherai environ 640 km pour retrouver les autres invités du salon et notamment Amandine Monin autour d’un petit-déjeuner / lecture le 3 octobre à Bagnères. En chemin, elle fera comme toujours : photographier, prendre des notes, expérimenter, engranger.
Qui ?
Sandrine, après une formation de paysagiste, a travaillé pour Michel Bras en son restaurant de Laguiole comme cueilleuse de plantes… Grande marcheuse, elle est poète, photographe, passionnée par les peuples premiers et particulièrement ceux des régions boréales. 
Les lectures
Elle a contacté une dizaine de lieux divers (paysans, librairie, cafés, etc.) pour leur proposer de l’héberger contre une soirée de rencontre et lecture de poésie sur leur site. Ainsi, toujours en itinérance, elle fera entendre ses poèmes inspirés d’autres itinerrances mais aussi ceux qui l’accompagnent depuis longtemps. Notamment ceux de la tradition des peuples premiers*. Concrètement, à son arrivée, une douche, des vêtements propres et hop, lecture et discussion autour d’un repas partagé. Nuit sur place et départ le lendemain.
Rémunération : en principe, rémunérée au chapeau.
* Sandrine lira des textes traduits du mazatèque, du quechua, de l’inuktitut, de l’abenaki, du navajo, ainsi que des poèmes de son cru et des traductions de Tomas Tranströmer. Et des surprises ?
Bibliographie non exhaustive de Sandrine

Groenland – Dans la gueule du ciel, éd. Light Motiv, 2018 (poésie).
Lozère – Patience des fauves – Réseau d’affûts en territoire poétique, éd. Po&Psy/Erès, collection « a parte », 2017 (poésie).
Corrèze – Habiter l’aube, éd. Tarabuste, collection « La route des cinq pieds » 2016 (poésie).
Pyrénées – Gravité, gravedad, éd. Lanskine, collection « L’instantané », 2015 (poésie).
Norvège – Le vide et le reste, éd. Tarabuste, collection « La route des cinq pieds », 2012 (poésie).

Dans les Pyrénées, au cœur des montagnes Ariégeoises, dans la vallée de la Bellongue – l’une des 18 vallées du pays Couserans – se trouve la commune d’Orgibet.

Village typique et rural, il est idéalement placé face à la montagne du « Moussaù », à une altitude de 650m.
Avancez un peu dans le village…
Vous y êtes…

Le Noste Courtiu

La terrasse du Noste Courtiu

 La traduction de Noste Courtiu est littéralement : notre cour.
Cette appellation est inspirée du recueil littéraire en gascon local  Nosti Courtius (donc au pluriel) réalisé par Jean CASTET (1883-1961) qui fut curé de Balagué et auteur très prisé des jurys floraux gascons.
Les courtius  y sont ainsi définis :
« petites cours entourées de maisons où les voisins se réunissent pour s’y reposer en plein air et échanger leurs impressions. Le terme qui s’étend aux basses-cours, jardins et vergers immédiats ayant ces petites cours pour centre, comme autant de petites places publiques, est devenu le symbole des relations humaines dans les villages montagnards du Couserans. »

Le Noste Courtiu est un café, un restaurant, une petite épicerie, peut-être bien un bistrot… Dans tous les cas un véritable lieu de vie et d’échange pour la vallée.
Ici, vous pourrez boire un jus de pommes local en bouquinant un des livres disponibles dans la bibliothèque. Ou, vous retrouver autour d’un verre avec des amis et jouer du piano mis à disposition. Pourquoi pas,  assister à un spectacle ou un concert… Ou encore,  vous installer sur la terrasse, tranquillement et  regarder la montagne, les Milans et les Gypaètes tournoyer dans le ciel…

Et si le grand air vous ouvre l’appétit, vous pourrez déguster une cuisine traditionnelle élaborée à partir de produits frais et de saison issus en majorité des producteurs locaux. Retrouvez nos menus dans la section Le Café – Restaurant.

Un petit coin épicerie, vous permettra de vous dépanner et de trouver les produits incontournables du pays… Miel, fromage, confitures, jus de fruits…

De temps à autre, quelques notes de musique pourront retentir dans le village… Une fois de plus, cela viendra de ce lieu ouvert à tous au centre de ce petit village des Pyrénées.

Vous trouverez donc ici, nous l’espérons, tout ce qu’il vous faudra pour passer un moment agréable…

Au plaisir…