« Une poésie fébrile d’antihéros se noue sur des histoires embrumées de landes bretonnes et de récifs battus par le vent et la marée.
La voix est chaude, le regard malicieux, le chanteur félin : on embarque pour un trajet onirique et des mélodies chatoyantes. »
Philippe Pagès, le Bijou