Comment présenter les inénarrables Michel Fourcade and Ze Princess ? Bien difficile exercice… Alors, imaginez un multi-instrumentiste déluré aux allures qu’un Django Edwards, frappé par la même dinguerie que Philippe Katerine et la même excentricité que Didier Wampas, et vous aurez un tableau assez fidèle de Michel Fourcade. Adjoignez-y la voix d’une Princess parfois aussi mijaurée que celle d’une diva, d’autres fois aussi énervée que celle d’une Nina Hagen, et vous aurez une idée plus précise du duo. Pas évident toutefois, alors le mieux sera de venir écouter ce répertoire tordant dans tous les sens et avec dérision des classiques de la chanson française, de Boris Vian à Bobby Lapointe en passant par l’«Antisocial» de Trust. À découvrir en tout cas.