Acolyte mémorable des Chiche Capon, Patrick de Valette joue son propre solo, qui risque de le devenir tout autant. Il y incarne le professeur Hubert O’Taquet, enclin à développer une philosophie existentielle. Pour l’occasion, il se lance dans une
évocation de l’évolution animale, de la division cellulaire et explore
les grandes questions de la vie : qui sommes-nous ? D’où venonsnous
et où allons-nous ? Le ton est ici désinvolte, les

arguments
sont appuyés par des démonstrations plutôt cocasses. L’éminent
scientifique troque volontiers la blouse blanche pour un tutu rouge
ou la tenue d’un ascète. Patrick de Valette est désopilant quand
il singe l’algue marine, la méduse ou le dinosaure. Des mimiques
d’anthologie, autant que sa spectaculaire sortie de scène, qui
confirment l’art de ce grand maître du gag et de l’absurde.